Funerary Behaviour of Neolithic necropolises and collective graves in France evidence from gurgy »les noisats« (middle neolithic) and Passy / Veron »la Truie pendue« (late neolithic)

Mélie le Roy · Stéphane Rottier · Camille de Becdelievre · Sandrine Thiol · Clément Coutelier · Anne-marie Tillier

Archäologisches Korrespondenzblatt
Jahrgang 44 · 2014 · pp. 337-351

Deux principales pratiques funéraires sont connues au cours du néolithique français (5800-2100 Bc): les sépultures individuelles et collectives. ce changement est un des points fondamentaux dans la compréhension des pratiques funéraires à la transition Néolithique moyen / final. L’analyse de deux sites découverts dans le Bassin parisien permet de discuter cette transformation. le premier, gurgy »les noisats« (dép. Yonne) est une nécropole du néolithique moyen (4900-4500 Bc) principalement composée de sépultures individuelles. le second, passy / Véron »la Truie pendue« (dép. Yonne) est une sépulture collective datée du Néolithique final (3360­3098 BC). L’analyse comparative de ces deux sites (analyse spatiale et approche paléodémographique) ne montre pas d’exclusion de classes d’âge dans le processus funéraire, même si les moins d’un an sont sous­représentés. De plus un traitement spécifique semble dédié aux enfants âgés de un à quatre ans.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search